J’ADORE LE CRÉOLE, MAIS LA CRÉOLITÉ N’EST PAS MON TRUC

Avec toutes ces histoires de complexes et d’aliénation qui circulent, il serait facile de croire que les antillais souffriraient d’une crise identitaire, et que le culturel constituerait l’essence même de nos problèmes. Pour sûr, l’estime de soi et la valorisation de nos productions représentent des éléments fondamentaux du développement d’une communauté stable, mais il existe au moins deux dimensions plus fondamentales encore : l’économique et le politique. La transformation des ressources humaines et la promotion de l’initiative personnelle comme moteurs d’une activité économique accrue et diversifiée mèneraient à une plus grande maîtrise de notre environnement. Voilà les vrais facteurs de notre … Continue reading J’ADORE LE CRÉOLE, MAIS LA CRÉOLITÉ N’EST PAS MON TRUC

AU ROYAUME DE MON PÈRE

Il était encore tôt le matin. Elle se sentait épuisée. Cela faisait déjà trente-quatre fois qu’elle composait le même numéro en désespoir de cause. Avant de partir au bureau, son mari qui comptait vraiment sur elle pour ce coup là lui avait intimé d’obtenir un rendez-vous auprès de l’ambassade. Le temps pressait. Le restant de sa vie en dépendait. Plus que juste quatre semaines avant le départ. Les billets avaient été achetés au prix fort et il ne manquait que ces foutus visas. Personne ne décrochait. Cela faisait déjà bien une heure que la réception était ouverte, et dans trois … Continue reading AU ROYAUME DE MON PÈRE

L’homme qui pleure

Si l’on oublie un instant les chaînes et les fouets, puissants symboles de l’oppression, qu’est-ce que l’esclavage ? C’est un cauchemar que l’on vit en plein milieu du rêve de quelqu’un d’autre ; c’est trimer pour enrichir un autre ; c’est servir d’instrument, uniquement. Êtes-vous libres ? Moi, je ne le suis plus. Je travaille pour payer des factures, sans satisfaction personnelle et sans victoires. Il y a longtemps que j’ai abdiqué ma souveraineté quand j’ai douté de moi-même, obnubilé par le besoin d’argent, et par mes besoins croissants. J’ai autorisé d’autres personnes à déterminer mes actions et le sens de ma réflexion. J’ai … Continue reading L’homme qui pleure

Why I wrote “Teaching for Transformation — Teaching from the Heart”

Why I wrote “Teaching for Transformation — Teaching from the Heart” For a while after each class, a little vexed, my new teammates would ask, “How do you do it? How come people get involved so readily and so intensely in your sessions, and not in ours? The energy is so high, it’s exhausting at times. Why are your classes so popular? I want some of that power, that voodoo stuff. How can I learn? They would sit in the back of the room and observe. And then, they would try and reproduce what they considered techniques, to no avail. … Continue reading Why I wrote “Teaching for Transformation — Teaching from the Heart”

Excerpt from “The Unraveling”

Antoine overheard the conversation between the dean and his teammate. It forced him outside the circle of relevance. It alienated him. The insult injured his sense of belonging, and instantly made him the ‘other’. Overwhelmed, fighting the urge to jump out of his skin, caught between the fear of losing his mind and the fear of losing his job, he repressed his knee-jerk inclination to confront, and instead cowered in his chair. Antoine knew those voices, and tingling with resentment, slowly, robotically pricked his distressed body to check and verify. He saw their backs moving away toward the conference room. … Continue reading Excerpt from “The Unraveling”