Partenariat FDG

En association avec le Fonds de Dotation de la Guadeloupe, 
nous vous présentons les publications suivantes :  

Capture d_écran 2017-11-21 à 09.31.24

 

Rupaire

Marie-Noëlle Recoque Desfontaines est née en 1950 dans les Ardennes. Professeur retraitée, elle a enseigné en Guadeloupe les Lettres modernes et l’option LCR (Langue et culture régionales / Créole). Elle a été membre de l’association pour la connaissance des littératures de la Caraïbe (ASCODELA). Elle a publié un roman historique “Débouya pa péché /La débrouillardise n’est pas un péché” aux Editions Présence Africaine (Paris, 2004). En collaboration avec Moïse Benjamin, elle a publié “Alèz pou palé kréyòl” un dictionnaire paru aux Editions Nestor (Gourbeyre, 2014). Journaliste culturelle dans la presse écrite, elle est membre de l’Union Internationale de la Presse Francophone (UPF) et de l’Union des Journalistes et Médias Guadeloupéens (UJMG).

MI DÉBA


Man Jéra essaie tant bien que mal de faire vivre son petit commerce.

Un garçon, Kévin, erre aux alentours de la boutique. Man Jéra a une affection particulière pour lui, car ce garçon est le fils de Misyé Jéra son compagnon (ils ne sont pas mariés).

Misyé Jéwa ne reconnait pas sa paternité vis‐à‐vis de Kévin, il est dehors tous les jours et rend la vie difficile et compliquée a Man Jéra. C’est elle qui doit tout gérer.

Kevin, lui, est à la recherche d’un foyer… Il a une colère en lui, car il sait que Misyé Jéwa est son père… En même temps, au fil des années, cette situation à fait naitre une sorte de       relation maternelle entre lui et Man Jéra…

Face à la solitude, la tristesse et la peine de Man Jéra, intervient Bigò. Il vient boire son petit coup de rhum de temps en temps, il n’a pas d’argent pour payer mais en échange, il offre sa lucidité, sa clairvoyance, ses conseils avisés contre les verres de rhum et un soir il propose à Man Jéra de rencontrer une gadèdzafè qui l’aidera à résoudre ses problèmes.

Bigò a une tendresse toute particulière pour Man Jéra. Il perçoit aussi la tendresse de Man Jéra pour Kévin… Bigò est celui qui a essayé d’élever Kévin et qui a aimé en secret sa mère, Esther. Celle‐ci est morte peu après l’accouchement.

Man Jéra connaissait un peu Esther, la mère de Kévin. Les mauvaises langues l’accusent même de l’avoir tuée.

Un soir donc, Bigò invite Silvaniz, la gadedzafè, à venir  « faire une séance de travail » pour Man Jéra…


lespri péyi

Le mot de l’artiste

J’ai voulu représenter par le biais de la photographie la splendeur du monde végétal dans une beauté idéale.

Les sujets exposés sont issus de notre environnement local et font partie de notre patrimoine agricole et culturel, à savoir, feuilles de banane, de canne à sucre, de cocotier….

Sur le plan de l’esthétique objective, photographiés par des éclairages inhabituels au gré des saisons, cette technique offre aux images toute leur authenticité et leurs différentes variétés de couleurs.

Subjectivement les objets anciens qui agrémentent cette exposition, sont destiné à impulser une réflexion sur notre culture, car l’observation de la nature qui nous environne, ainsi que les objets propre à l’usage d’un peuple, nous permet d’accéder pour une bonne part à l’appréciation d’un mode d’existence.

La réflexion qui me talonne, c’est qu’il me semble important de bien déterminer les différents moyens de conserver l’essence de notre culture au travers d’une société soumis à de multiple influence, et qui de plus est en constante mutation.

                                                                                                L’artiste Didier BOA


FDG PROMO

Si j’avais à définir mon approche graphique, je dirais qu’elle tient de son origine, la primitive, elle est la quintessence des formes. J’y associe des symboles culturels qui finalisent l’œuvre.

 N’y voyez là aucun message, aucune revendication, seules les formes vous parlent, à l’image de cette primitive dont les limites vont aux confins de votre imagination.

 Mon approche graphique tient sa source de ma culture et s’il est possible d’exprimer l’espace et le temps à travers une conception visuelle, alors en voici un infime aperçu.

JOUREAU Bernard


Pondichéry (recto)Pawol (recto)