Si être écrivain est une activité solitaire, notre grand bonheur est d’échanger avec nos lecteurs et lectrices, d’être entouré, encouragé, questionné ! Les séances de dédicaces sont des shoot d’amour indispensables ! Alors, quand un écrivain, qui plus est, de notre région nous annonce qu’il sera attablé à son pupitre, présent, dans l’espoir de nous rencontrer, prenons 1h de notre temps pour lui offrir le cadeau de notre présence ;
Les 7 et 28 Août, à la librairie Antillaise,
je serai là, pour Michel N’youngou Christophe,
écrivain Guadeloupéen ; Et vous ? surexcitée.
Corine Megniho-Dossa, auteure de Un Rayon de Soleil entre nos Vies
facebook.com/michel.n.christophe#


« J’ai beaucoup apprécié votre manuscrit. Il y a vraiment une bonne intrigue centrale qui emporte rapidement le lecteur. Je me suis plongée dedans comme un bon livre ; c’était vraiment très intéressant. »

« Dès les premières lignes, le lecteur est intrigué par ce roman qui sort de l’ordinaire. On y retrouve juste assez d’information pour piquer la curiosité et les péripéties sont égrenées avec doigté. Miette d’Empire présente de nombreuses histoires qui s’entrecroisent dans un ballet bien mené. »


The loftier the goal, the harder the pain.
3d
 

Un roman subtil et authentique, servi par une écriture élégante qui marie à merveille le suggestif et l’explicite. 

Hubert LETIERS (écrivain)

C’est un livre profond, puissant, qui embarque le lecteur en le privant presque de son libre arbitre, et qui raconte une histoire qui touche, loin, très loin. Le style est fluide, c’est beau, c’est bon. C’est rare…

Chiara CATALINA (écrivaine)

J’aime quand un roman est si prenant que l’on peine à fermer le livre

. « J’aurais été un Dieu » est de ceux-là, captivant, émouvant, drôle par moment. Un régal ! Le livre dépeint la vie d’un étudiant antillais à Paris, avec un ton juste et une grande intelligence.

Erika Dessart

 

 

Le plus beau triomphe de l’écrivain est de faire penser ceux qui peuvent penser.

— Eugène Delacroix